Le territoire

L’Acadie du Canada atlantique éprouve parfois des difficultés à décrire son territoire. Bien que les régions acadiennes soient assez bien définies, l’absence d’un territoire administratif officiel, comme c’est le cas au Québec, tend à limiter la perception. L’isolement de certaines régions, à l’Île-du-Prince-Édouard et en Nouvelle-Écosse par exemple, vient ajouter une dimension de morcellement à cette identité.

Pourtant, il ne fait aucun doute pour ceux et celles qui habitent ces régions ou qui la visitent que ce territoire est bel et bien le foyer du peuple acadien. Depuis des centaines d’années on parle en français à la Baie Sainte-Marie, à la baie de Port-au-Port et à Baie-Egmond. De même que dans des centaines de communautés au Nouveau-Brunswick. Partout dans ces régions du Canada atlantique le drapeau acadien flotte fièrement.

La Commission sur le territoire et la toponymie en Acadie a donc pour mandat d’étudier et de formuler des propositions d’identification des régions et du territoire propre à l’Acadie, en consultation avec les Premières Nations, le peuple acadien, les habitants du territoire et les communautés qui côtoient l’Acadie. La Commission se penchera également sur des propositions d’ajustements toponymiques pour mieux refléter le patrimoine et l’identité des divers peuples habitant le territoire.